• Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « déc   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Derniers billets

  • Categories

  • Archives

  • MX1 : Le panda se déchaîne !

    GP de République Tchèque – Loket

    Qualification MX1

    C'est Clément Desalle, l'homme en forme de cette fin de saison qui s'impose en qualification. © PH

    C'est Clément Desalle, l'homme en forme de cette fin de saison qui s'impose en qualification. © PH

    Dans le monde des GP, nous avons un panda qui n’a vraiment rien à voir avec ceux que l’on peut voir en Chine où plus proche de nous dans les zoos ! Un fois de plus Clément Desalle a mis du gros gaz pour aller déloger Max Nagl du leadership, et empocher une nouvelle victoire en  manche qualificative.

    Petite revanche
    Sa pénalité de Lommel, Clément Desalle ne l’a pas vraiment digérée et il a pris une sorte de revanche en allant gagner cette qualification. Second temps de la séance pré qualificative, le pilote LS Motor n’est pas vraiment bien sorti au départ et n’a viré qu’aux abords de la dixième place. Cinquième au premier passage, il a ensuite sorti le grand jeu pour aller chercher la victoire, avec le record du tour en poche. Max Nagl fait donc comme Roczen et se contente de la seconde place alors qu’il avait délogé Julien Bill du commandement de la course et menait les débats. Mais cette place de dauphin reste une bonne affaire pour le plus sérieux rival de Cairoli dans la course au titre, puisque Tonio – pas vraiment dans son jus – se contente d’une neuvième place.

    Le Wallon gagne devant Max Nagl, l'autre homme fort du pack MX1, qui a réalisé un nouveau holeshot. © PH

    Le Wallon gagne devant Max Nagl, l'autre homme fort du pack MX1. © PH

    Exploit de Julien Bill
    On a beaucoup parlé de Manuel Priem ces dernières semaines, et beaucoup moins de son équipier Julien Bill. Sur une piste qui ne lui laisse pas que de bons souvenirs, puisqu’il s’y était sérieusement blessé sur la Yam Dixon en 2006, Julien a tenu un bon rythme et n’a cédé qu’aux attaques de Nagl et Leok, toujours aussi rapide et opiniâtre. Quatrième, il signe sa meilleure perf’ depuis un moment et tentera de confirmer dimanche sur une piste où les Aprilia ne vont pas mal puisque Manuel Priem se classe dixième juste dans la roue de Cairoli et devant Steve Ramon.

    Auteur du holeshot, Julien Bill s'ets mis en évidence au guidon de l'Aprilia après Manuel Priem le week-end dernier à Lommel. © PH

    Auteur du holeshot, Julien Bill s'ets mis en évidence au guidon de l'Aprilia après Manuel Priem le week-end dernier à Lommel. © PH

    mac office

    Aranda reprend des couleurs
    Déçu et décevant le week-end dernier à Lommel, Gregory Aranda a repris des couleurs sur ce tracé rapide et glissant. Sept et six des séances d’essais, Greg est parti dans le top cinq et y est resté jusqu’au bout, devançant Gareth Swanepoel tout heureux à l’idée de rouler à Unadilla sur une Kawa officielle le week-end prochain. Moins de réussite pour les autres frenchies même si Rodrig Thain prend une très honorable quinzième place sur la TM ‘injectée’ alors que Florent Richier est dix septième pour son retour en mondial et Loic Léonce vingt septième. Pas de Pascal Leuret, qui a finalement renoncé à venir sur cette piste qui a mis un terme à ses ambitions mondiales en 2007.

    Rodrig Thain est de retour en GP pour une pige au guidon de la TM 450 à injection. Il prend la 15e place de la qualif'. © PH

    Rodrig Thain est de retour en GP pour une pige au guidon de la TM 450 à injection. Il prend la 15e place de la qualif'. © PH

    Yamaha en difficulté
    Hormis Tanel Leok, les pilotes Yamaha ont bien galéré ce week-end et ils vont devoir gérer les deux manches pour limiter la casse au championnat. Malade, Cairoli ne termine que neuvième, deux rangs derrière David Philippaerts qui est resté septième du premier au dernier tour après avoir été assez discret aux séances d’essai où il se classe douzième puis treizième à près de quatre secondes de la pôle ! Plus rapide que lui, son équipier Joshua Coppins revient treizième, après avoir été pointé avant dernier au cours du premier tour… Notez qu’on ne rigole pas plus chez Suzuki, avec les huitièmes places de Ken De Dycker et onzièmes de Steve Ramon…

    Parmi les "Yamaha boys", seul Tanel Leok a pu tirer son épingle du jeu en se classant 3e. © PH

    Parmi les "Yamaha boys", seul Tanel Leok a pu tirer son épingle du jeu en se classant 3e. © PH

    À Loket, Pascal Haudiquert.

    viagra

    Levaquin

    MX2 : Cinq sur six pour Musquin !

    Loket – GP de République Tchèque

    Qualification MX2

    Marvin Musquin à de nouveau dominé la séance de qualification à Loket. © PH

    Marvin Musquin à de nouveau dominé la séance de qualification à Loket. © PH

    Si l’on excepte la Lettonie, Marvin Musquin a réalisé un véritable carton avec la KTM en qualifications, puisqu’il a signé à Loket sa cinquième victoire en six départs. Il a néanmoins dû surveiller de près Ken Roczen, qui termine dans la même seconde que lui et s’est montré menaçant tout au long de la manche.

    Bien qu'auteur du holeshot, Marvin n'a pas eu une course facile en étant sous la pression constante de Ken Roczen. © PH

    Bien qu'auteur du holeshot, Marvin n'a pas eu une course facile en étant sous la pression constante de Ken Roczen. © PH

    Les jockeys aux commandes
    Ce sont donc les deux jockeys de ce mondial MX2 qui ont donné le ton à Loket, un circuit qui ne rappelle pas forcément de bons souvenirs à Marvin qui avait stoppé là sa saison l’an passé sur fracture de la clavicule. On sait que l’adhérence est assez précaire sur le tracé Tchèque, mais Marvin qui a signé le holeshot n’a pas failli et malgré la pression exercée en fin de course par Roczen la victoire est revenue au leader du championnat, qui a juste laissé filer la pôle dans la séance pré-qualificative au profit de Nicolas Aubin. La seconde place de Ken Roczen est sans surprise dans la mesure où on sait que le kid est prêt à tout, mais aura ravi les nombreux fans allemands présents en bord de piste, bien souvent le verre de bière à la main car il fait chaud à Loket !

    Ken Roczen n'a pas lâché MM de la manche et finit à quelques encablures du pilote KTM. © PH

    Ken Roczen n'a pas lâché MM de la manche et finit à quelques encablures du pilote KTM. © PH

    Aubin et Frossard dans le bon rythme
    Vainqueur ici même de son premier et unique GP il y a maintenant deux ans, Nicolas Aubin a confirmé après un bon Lommel son retour en forme. Meilleur temps de la séance pré-qualificative Nico est mal sorti de la grille mais s’est bien faufilé au premier virage pour pointer rapidement au troisième rang, à distance toutefois du duo de tête. Talonné en début de course par Steven Frossard, le normand va se détacher peu à peu du lyonnais qui relève bien la tête après avoir connu une terrible désillusion en Belgique. Loket a toujours convenu aux tricolores, et cela se confirme encore puisqu’ils sont six dans le top huit. Hormis Roczen et Gonçalves revenu de la huitième à la cinquième place, c’est frenchie partout avec Loic Larrieu, Valentin Teillet et Xavier Boog aux six, sept et huitièmes places !

    term paper writing service
    download snow leopard 10.6 online
    Nicolas Aubin confirme son retour en forme entrevu à Lommel. Il prend la 3e place de la qualif après avoir réalisé le meilleur chrono en pré-qualif'. © PH

    Nicolas Aubin confirme son retour en forme entrevu à Lommel. Il prend la 3e place de la qualif après avoir réalisé le meilleur chrono en pré-qualif'. © PH

    Steven Frossard veut faire oublier sa contre-performance du week-end dernier. Il termine dans la roue du Normand à la 4e place. © PH

    Steven Frossard veut faire oublier sa contre-performance du week-end dernier. Il termine dans la roue du Normand à la 4e place. © PH

    Paulin cravache
    Auteur d’un seizième chrono très moyen en séance pré-qualificative , Gautier Paulin a relevé la tête en course même si la réussite n’a pas été de son côté. Ratant sa sortie de grille et dix septième en début de course, Gautier s’est alors fait percuter par Bobryshev. Trente deuxième au second passage, il remonte de belle manière au seizième rang. Cédric Soubeyras est dix-neuvième, Thomas Ramette vingt et unième, Loic Rombaut vingt-sixième et Jason Clermont trentième. Pas d’Anthony Boissière à l’arrivée, suite à une grosse chute en descente qui l’a laissé groggy ; touché au dos mais sans trop de gravité tout de même, Toto était neuvième derrière Boogy quand il est parti à la faute. Pas de réussite non plus pour Joel Roelants dont le moteur a calé dans le premier tour, et pour Jeremy Van Horebeek qui a cassé, alors que Davide Guarneri est rapidement rentré au paddock après avoir chuté.

    Victime d'une grosse chute en descente, Anthony Boissière est resté un moment K.O avant de regagner le paddock... © PH

    Victime d'une grosse chute en descente, Anthony Boissière est resté un moment K.O avant de regagner le paddock... © PH

    À Loket, Pascal Haudiquert